55 000 heures
de travail consacrées au bateau

12 MOIS DE CHANTIER
AU ROYAUME UNI

Après plus de 50 ans de dur labeur, ce magnifique grand voilier a subi une complète cure de jouvence pour sa nouvelle vie. Connu sous le nom de Kaskelot, le 3 mâts barque est entré pour un long chantier au Royaume-Uni avec un cahier des charges bien précis : retrouver les caractéristiques originales du navire en réalisant les travaux dans les règles de l’art. C’est un chantier colossal qui a été mené, avec plus de 55 000 heures de travail consacrées au bateau.

Tout le gréement a été enlevé et remis à neuf, y compris un tout nouveau mât principal en sapin de Douglas âgé de 150 ans. L’intérieur du Français a été entièrement démoli et tous les espaces d’hébergement ont été reconfigurés pour se conformer aux nouvelles directives. Cela impliquait de repositionner le logement de l’équipage de l’avant à l’arrière du navire, en créant de nouvelles cloisons en acier.

Une nouvelle salle des machines est équipée d’un système de propulsion Mitsubishi S6A3- MPTAW-3, classée Bureau Veritas, ainsi que le remplacement des réservoirs
de carburant, d’eaux grises et d’eau douce. Pour le plaisir des yeux, une attention particulière a été apportée au mobilier du bord, sans oublier une nouvelle cuisine professionnelle.

Tous les corps de métier sont intervenus à bord – architecte naval, charpentier de marine, ébéniste, gréeur, mateloteur, maître voilier, mécanicien, soudeur, hydraulicien, électronicien… – avec comme objectif d’appliquer les standards de construction les plus élevés, bureaux internationaux de certification à l’appui.

Avec cette restauration complète, Le Français est aujourd’hui l’un des navires
de tradition les plus modernes, comprenant toutes les dernières technologies, équipements et instruments de navigation.