Construit en 1948
à Svendborg au Danemark

CHANTIER NAVAL
J. Ring-Andersen

Le Français était à l’origine un navire de charge baltique traditionnel. Il a été construit en 1948 au chantier naval de Svendborg au Danemark par J. Ring-Andersen, l’un des chantiers navals les plus réputés au monde, pour le compte de la Royal Greenland Trading Company.

Lancé sous le nom de Kaskelot (cachalot en danois), il a ensuite servi dans les années 60 de navire de soutien à la pêche aux globicéphales dans les îles Féroé. Vingt ans plus tard, il a été acheté par Square Sail au Royaume-Uni et transformé en deux mâts barque pour être utilisé dans de nombreuses productions télévisées et cinématographiques, notamment Les trois Mousquetaires, Shackleton et David Copperfield. Il a ensuite été affrété sur de très nombreuses fêtes maritimes avant de commencer en 2018 une nouvelle vie sous pavillon français.

Son nouveau nom Le Français n’est pas le fruit du hasard. Il est un hommage direct au trois-mâts goélette ayant participé à la première expédition Charcot en Antarctique. Jean-Baptiste Charcot le fit construire en 1903 à Saint-Malo aux Chantiers et ateliers de construction navale de Saint-Malo sur des plans de l’architecte naval François Gautier.

Construit en 1948
à Svendborg au Danemark

CHANTIER NAVAL
J. Ring-Andersen